Salon Porteurs de Projets


Association The Sea Cleaner /

Yvan BOURGNON

Un géant des mers polyvalent.
Le Manta (Mobiliser, Agir, Nettoyer, Traiter, Alerter) est le premier navire hauturier capable de collecter et de traiter en flux continu de grandes quantités de macro-déchets plastiques flottant à la surface des océans, tout en menant des missions scientifiques et en réalisant des actions de sensibilisation du public et de promotion de l’économie circulaire.
Concentrant dans sa conception de nombreuses technologies innovantes en matière de production d’énergie de sources renouvelables ou limitant son bilan carbone global, l’autonomie énergétique du Manta est maximisée. Le Manta bénéficie par ailleurs d’une manœuvrabilité optimisée et d’un grand rayon d’action qui lui permettent non seulement d’intervenir rapidement dans les zones les plus fortement polluées, (principalement le long des côtes ou dans les estuaires ou embouchures des grands fleuves les plus pollueurs), mais aussi de se rendre sur les zones polluées suite à une catastrophe climatique ou naturelle.
v18 /// JY Poirier Bas /// 15:00


Ecoles du bout du Monde /

Lucas LEPAGE

Un voyage de cinq ans autour du monde. À pied, à cheval, à dromadaire, en voilier, à moto ou encore en traineau, avec pour objectif celui de rencontrer les écoles isolées du Monde. Un long périple qui m’amena au travers de cinq continents et autant d’océans, entre jungle, désert et montagne. Une aventure humaine, pour partager et pour s’émerveiller avec les écoliers d’ici et d’ailleurs.
v18 /// salle JY Poirier Bas /// 10:00
s19 /// salle JY Poirier Bas /// 19:00


Les vents de la récolte /

Joseph et Raphaël MOLCARD

« Planter 10.000 arbres pour la souveraineté alimentaire des communautés vulnérables lors d’un voyage à vélo, c’est le défi que se sont fixé Joseph et Raphaël Molcard. Du Vietnam jusqu’en France, les deux frères sont allés à la rencontre d’orphelinats et de communautés pour leur proposer un soutien technique et financier afin de planter des forêts comestibles. Composée d’arbres, d’arbustes et de divers végétaux, tous utiles à l’Homme, la forêt comestible est un outil résilient dans la recherche d’autonomie alimentaire. C’est dans ce but que les deux frères ont pris leurs bicyclettes ! Après avoir traversé 17 pays, parcouru plus de 12 000 kilomètres en vélo, et planté 5400 arbres sur leur chemin, à 23 et 25 ans, Joseph et Raphaël Molcard sont de retour. Leurs esprits marqués par une expérience hors du commun, ils vous raconteront les belles histoires de ce périple riche d’aventures à travers l’Asie, l’Inde et le Moyen-Orient. Dans leur conférences,  ces deux frères nous font part de leurs nombreux questionnements sur les sociétés et les défis à venir.
En Mars 2021 en Mongolie et, en autonomie à cheval, ils rallieront la Turquie tout en plantant des forêts comestibles dans des communautés vulnérables croisées sur le chemin.
s19 /// Salle JY Poirier Bas /// 16:30


Alpes Himalaya /

Françoise Giroud
Alpes Himalaya est une association Grenobloise qui, depuis 20 ans, soutient les population du Zanskar, dans la vallée de la Lugnak, aux portes des sommets du Haut Himalaya Indien. Composée essentiellement de bénévoles, l’association œuvre pour :
• La scolarisation des enfants de la vallée, dans notre école d’altitude, à 4200m, au village de Tangso. L’école accueille une cinquantaine d’élèves, de la maternelle à la seconde. Un système de parrainage direct assure aux enfants une scolarité convenable et durable. Le suivi de la scolarité est assuré également lorsque les élèves partent en ville pour terminer leur cursus.
• La santé, en soutenant la médecine traditionnelle « Amchi » locale, en finançant les études de futurs médecins amchi, et infirmières, et en menant des actions éducatives à la santé dans les villages. L’association est partenaire et amie du Men Tsé Khang, institut de médecine Tibétaine du Dalai Lama, basé à Dharamsala.
• La préservation de l’environnement, en partenariat avec une association étudiante locale, qui mène des projets pour sensibiliser les populations locales et les trekkers au respect de l’environnement.
s19 /// salle JY Poirier Bas /// 13:30

Au bout de soie
et Voyage au Ladakh en 7 épisodes /

Guy Spica

2 films « Au bout de soie » et « voyage au Ladakh en 7 épisodes » réalisés par Les Films Solidaires (LFS) qui est une association à but non lucratif et dont la mission est de réaliser des films video sur des initiatives liées à l’économie sociale et solidaire. LFS s’attache à valoriser ces actions afin qu’elles inspirent d’autres actions de la même envergure et qu’elles durent dans le temps. LFS s’inspire elle-même du dicton « Donnes du poisson à un pauvre, il mangera un jour, apprends-lui à pêcher, il mangera toujours.
v18 /// salle JY Poirier Bas /// 17.00


Pour le sourire d’un enfant /

Lionel Felgeres / Référent relais PSE Grenoble

En 1992, le couple Des Pallières se mobilise pour une action d’alphabétisation des enfants cambodgiens. Après avoir constaté que les enfants passent quelques jours à l’école puis sont absents,  ils découvrent l’horreur de leurs quotidiens ; Les enfants tentent de trouver à manger dans les décharges. De retour en France ,le couple mobilise tous leurs amis pour qu’ils les aident à monter une action afin d’aider ses jeunes enfants. Bientôt, au Cambodge,  ils construisent leur première paillotte pour donner un repas chaud par jour à tous les enfants. L’association PSE est née  ! Aujourd’hui, ce sont plus de 6000 enfants qui sont passés par PSE et 4500 autres qui bénéficient des programmes de soutien et de scolarisation.
d20 /// salle JY Poirier Bas /// 10:00



66 000 km…. 7 ans d’exploration au quatre coins de la planète

par Tiphaine Radigois

Présentation de Maewan Adventure, une aventure sportive, sociale et environnementale

Maewan, une aventure sportive, social et environnemental

Trois ans et demi d’expédition déjà… Le temps passe si vite ! Maewan a aussi bien traversé des contrées où l’homme vit en harmonie avec son milieu que d’autres où il règne sur la nature, avec peu de considération pour son environnement. Le choc a parfois été brutal, Maewan veut, aujourd’hui parler, témoigner, partager, agir et trouver des solutions d’avenir car quoi qu’il en soit l’homme est la clé du changement vers un mieux-vivre ensemble.Conscient que le sport est un fabuleux levier, Maewan s’engage, aujourd’hui, auprès de nos jeunes et de notre planète parce qu’ensemble, on va faire bouger les lignes et les consciences. Aux cotés d’Erwan et Marion, une petite équipe s’est formée depuis quelques mois. Riche de leurs parcours, nourris par leurs passions, ils nous entourent pour mettre en œuvre nos actions sportives, sociales et environnementales et les partager avec vous. Un grand merci à toute l’équipe : Morgan, Thibaut, Jérôme, Faty, Mathilde, Guillaume, Bertrand, Mehdi, Darin.

Publiée par Maewan sur Vendredi 28 septembre 2018

ARKANOVA /// Bien vivre avec les ondes

Marc Hild

L’aventure commence en 2013 lorsque Marc Hild décide de quitter son emploi pour créer ARKANOVA. L’objectif ? Proposer des solutions adaptées et réalistes pour mieux vivre ce monde de plus en plus intrusif et pollué par les ondes artificielles. Il conçoit son nouveau métier à la fois comme une science et un art à la frontière du palpable et de l’invisible. Il se forme au diagnostic électromagnétique, à la géobiologie, au bilan énergétique. Sa maison ronde va devenir petit à petit un laboratoire d’expérimentation pour l’eau, l’énergie solaire, la préservation de la vie privée. Son périple l’amènera en Russie, plus exactement en Carélie, une terre boisée aux mille lacs, pour aller à la rencontre de l’âme russe et sa shungite, une roche connue pour ses bienfaits de protection et de régénération. Il co-anime un collectif stop-Linky et participe à la rédaction d’une brochure sur le compteur communicant, la 5G et la smart-city. Les salons et festivals lui permettent d’aller à la rencontre du public. Il vous transmet lors de sa conférence la passion d’une vie saine et équilibrée où l’éveil de l’esprit est annonciateur de nouvelles impulsions permettant d’ensemencer un futur fraternel.

Venez le rencontrer sur le salon Porteur de Projet pour lui poser vos questions !

d20/// salle JY Poirier Bas /// 17:30


Le Domaine de la Chouette

Emmanuel Mouillon

Le Domaine de la Chouette est un un ancien manoir en Alsace, acquis par un collectif de personnes soucieuses de permettre à la création artistique et aux arts vivants de trouver les ressources financières nécessaires pour s’exprimer et s’épanouir dans un cadre Naturel propice à l’inspiration et à la créativité.
Ancien berceau de colonies de vacances pendant plus de 50 ans ce lieu va poursuivre son évolution et transformation dans le domaine de l’Art, de la culture, de l’éducation et de la Nature.
Leur souhait pour le futur : Faire de cet endroit une Oasis de Lumière où l’Humain et la Nature sont au centre, où l’Art, la culture et la pédagogie au cœur de la Nature réveillent les consciences et encourage la créativité.
Les futures activités développées prévues sur le Domaine à des fins éducatives, d’épanouissement et de réinsertion seront :

  • Le théâtre et la danse en conscience par le jeu et le mouvement,
  • Des résidences d’artistes,
  • Des spectacles de théâtre et de danse inspirés et inspirants,
  • L’accueil de stages et groupes de stagiaires en résidentiel,
  • Le maraichage en permaculture Bio,
  • L’apiculture Bio,
  • Un jardin médiéval inspiré des bons conseils d’Hildegarde de Bingen,
  • Des jeux de rôle grandeur Nature,
  • Des Escape Game.

Venez le rencontrer sur le salon Porteur de Projet pour leur poser vos questions !
d20/// salle JY Poirier Bas /// 13:00

Sur les traces de Bougainville «l’école des fleurs du monde»

Simone SEMPERE

Artiste peintre depuis 1992 Simone Sempere affectionne particulièrement la nature et notamment les fleurs. Assistante photographe, peintre, auteure des Editions Alzieu, elle se voit sollicitée par Claude Alzieu pour ce voyage sur les traces de Bougainville. Interpellée par la vie de Jeanne Barret, cette femme clandestine sur un navire, parmi les matelots bien trempés, elle s’engage dans cette aventure.
« Je suis passée par tous les endroits qu’elle a foulé et j’ai ressenti ses émotions, en empruntant le même périple avec 250 ans d’écart, les outils d’aujourd’hui, à ma disposition. Avions, appareil photos, application botanique, téléphone, ordi. J’ai collecté des anecdotes, des fleurs et plantes séchées, des livres, surtout des réalités inédites sur Commerson à l’Île maurice, à Itia, Tahiti…L’histoire des grands voyageurs, tels Laperrouze, Wallis, Cock, Bougainville, Poivre et d’autres…Un fabuleux témoignage. Ce voyage m’a emportée dans la sensibilisation à la nature, sa flore, le souci de préserver ces plantes, ces arbres. ”explique-t-elle. ”En témoignage, je souhaite créer l’école des fleurs du monde et peindre avec respect ces simples qui nous nourrissent, nous soignent, embellissent nos vies. Permettre aux enfants, à tout public de revenir aux valeurs de la nature, l’importance de ces tapis floraux pour le biotope” poursuit-elle. “Observer les arbres, les fruits, la flore, aller à la rencontre des habitants pour découvrir leurs us et coutumes. J’ai pu dans chaque pays, également sur le détroit de Magellan, entre mer, montagnes, neiges, animaux marins, offrir des ateliers de peinture florale … En effet, j’ai connu comme Jeanne Barret, la cueillette des plantes et fleurs, mise en séchage, stockage, utilisées pour la décoration… Du Mont Cenis en France, dans les pentes raides, dès 5h du matin jusqu’au couchant, herboriser gentianes de Cock, édelweiss, arnica, genépi, armoise, anémones…J affectionne la nature, particulièrement les fleurs. Dans ce tour du monde, j’ai été accueillie aussi bien dans les villes comme Santiago,La Séréna, Buenoaires, Papeete, Nouméa, La Plata, Cairns, Ushuaia, Port Moresby, Bali, Pamplemousses, Montevidéo, Porto Alègre, Lisbonne, St Denis, que dans les îles à la rencontre des chefs de clan, de tribu, des familles, enfants, femmes, ados, partager leurs histoires autour d’un chant, d’une danse, de la peinture…

Simone Sempere vous parlera de son aventure et montrera quelques carnets de dessin en cours…. Retrouvez-la sur le salon porteurs de projet du 18 au 20 septembre Salle Jean-Yves Poirier Bas
En attendant retrouvez son travail ici : www.simone-sempere.art